Une maîtresse au Louvre

Publié le par Sally

louvre.JPG

 

 

Ceux qui ont lu mes derniers billets savent que j’affectionne les histoires de maîtresses (d’école of course !).

Je me rends compte maintenant que c’est cette mission qu’elles ont de transmettre à leurs élèves – nos enfants – leur savoir, les bagages de la vie, qui font que je les estime et les admire autant. J’ai toujours dit qu’elles jouaient un rôle primordial dans la vie de nos enfants, dans leur avenir, et je le pense toujours.

Vendredi dernier, j’étais au Musée du Louvre. Je flânais dans les diverses salles à contempler pour la énième fois ces chefs-d’œuvres uniques au monde. Je passais devant des touristes, devant des élèves accompagnés de leurs enseignants, mais c’est un groupe en particulier qui a attiré mon attention.

Cà se passait devant « Le Radeau de la Méduse ». Les élèves étaient assis par terre, formant un cercle autour de leur maîtresse. Celle-ci raconte brièvement l’histoire du tableau qu’ils contemplent et pose des questions sur les sentiments des élèves face à la scène. On parlait d’orage, de tempête, de peur, d’effroi, de mort, d’espoir, … Les élèves étaient si captivés par l’histoire que leur imagination était si fertile.

Nous étions deux ou trois mamans à écouter la maîtresse parler à ses élèves. Elle est faite pour ce rôle, elle captive, secoue, bouleverse, et en même temps si attentive au sentiment des uns et des autres. J’ai rarement vu un groupe d’écoliers aussi concentrés de ma vie. D’habitude, il y a toujours un ou deux qui soit se chamaillent soit chahutent les autres, mais là … pof … c’est la classe  la plus calme que j’aie eu à contempler.

Je n’ai pas fini de dire mon admiration sans bornes pour ces personnes là. Dans une autre vie, j’ai peut-être été une maîtresse d’école !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans A l'école

Commenter cet article

Eurêka 24/11/2011 20:07

c'est sure qu'elles ont une tache difficile et je suis fasciné par leur volonté d'apprendre et leur amour pour l'education

Belbe 24/11/2011 16:03

déjà "maitresse d'école" ou "instituteur " c'était si beau