Métamorphoses

Publié le par Sally

DSC00952

 

En lisant tous les jours les nombreux blogs de maman que j’aime, je réalise le pouvoir et la magie de la maternité sur les femmes. Je réalise surtout que, à quelques détails près, nous avons les mêmes réactions, les mêmes émotions, les mêmes vécus.

 

En ce qui me concerne, je peux dire sans aucune hésitation que la maternité est la meilleure chose qui me soit arrivée dans la vie.

 

Je suis une personne que l’on qualifierait d’angoissée. Je suis trop perfectionniste, j’idéalise tout, et le moindre écart entre la réalité et mes idéaux me fait peur et me déstabilise. C’est de cette qualité ou ce travers, c’est selon, que découlent les bonnes et mauvaises choses qui m’arrivent dans la vie.

 

Alors bien sûr, il y a le côté positif de la chose. En étant perfectionniste, j’ai l’habitude de viser l’excellence. L’on s’accordera à dire que ce n’est pas une mauvaise chose en soit car j’aime que les choses soient faites correctement, je fais attention à l’esthétique, aux détails. Et je suis souvent récompensée pour ce côté-là (et voilà qu’elle se jette des fleurs !).

 

Mais l’autre côté du miroir est assez pénible à vivre pour mon entourage car je suis très exigeante, trop selon certains. Cà m’a valu et me vaut encore quelques frictions avec les gens qui me côtoient.  

 

Je commence à m’égarer un peu, mais tout çà pour vous dire que dans la vie, je suis quelqu’un d’assez difficile à vivre. Ce n’est pas mes collègues et mon mari qui diront le contraire.

 

Mais curieusement, depuis la naissance de mes deux enfants, je fais petit à petit preuve de souplesse et de tolérance dans mes rapports avec les autres. J’accepte mieux que le monde n’est pas forcément celui auquel je pense, que les autres ne sont pas là pour faire ce que j’ai envie qu’ils fassent.

 

Autre grand changement, je sens que je me sens plus femme.

 

Moi qui ne me sentais à l’aise que dans mes vieux jeans et mes sempiternels mocassins sors maintenant volontiers les belles petites robes, les jupes et les escarpins. Mon regard sur moi-même a bien changé et je m’applique maintenant à donner de moi une image plus féminine.

 

Moi qui ne savais même pas m’étaler du vernis sur les ongles suis devenue une grande adepte des vernis à ongles. Moi qui avais en guise de rouge à lèvres du Labello, et ce en toute occasion, me constitue maintenant toute une batterie de rouges, de toutes les couleurs.

 

Moi dont la penderie est constituée majoritairement des couleurs beige, marron ou noir, commence maintenant à oser d’autres couleurs plus gaies et plus vivantes.

 

Bref, je me suis trouvée grâce à la maternité, j’assume mieux ma vie et mes choix, et çà fait forcément du bien. A moi comme aux autres, d’ailleurs.

 

On ne voit toujours pas le lien avec la maternité, me diriez-vous, mais même moi je ne sais pas vous le dire. Tout ce que je sais, c’est que la venue au monde de mes deux enfants a fait de moi quelqu’un de meilleur.

 

 

Edit : Ohé les mamans, participons à La Marche des Bébés chez Marjoliemaman, c'est important !

Publié dans Ici - je m'raconte

Commenter cet article

La Brunette 09/06/2011 19:00


Effectivement ça à l'air d'être un réel bonheur pour toi. Ca t'a apporté que du positif. =)


Choupie 09/06/2011 08:51


Ton article est super, il fait reflechir ... Je pense que la maternité m'as apporté la patience . J'ai un temperament tout feu , tout flamme mais depuis quelques temps j'essaye de me temperer un
peu !
Passe une belle journée et merci encore pour ce beau temoignage !


Sally 09/06/2011 09:50



Merci Choupie. Je suis contente que tu vis également la même chose. C'est magique hein ?