Miroir ô miroir ...

Publié le par Sally

J'ai beau me vanter que je parais plus jeune que mon âge, que le fait que je sois menue à la limite du maigre (mais beaucoup plus menue que maigre depuis que je suis maman) me donne un air d'éternelle adolescente.

 

J'ai beau me dire que malgré le fait que le sport et moi, çà fait deux, je parais quand même assez bien conservée.

 

J'ai beau croire tous les tralalas du genre que la vieillesse ou la jeunesse, c'est selon, est une question d'état d'esprit, de philosophie. Qu'on peut avoir 20 ans mais vivre comme une petite vieille, comme on peut en avoir 70 mais avec un mental de jeunette.

 

Malgré tout çà, les trois dernières années, mon miroir me rappelle chaque jour de plus en plus que je vieillis.

 

Après des mois et des mois de nuits blanches à donner la tétée / changer les couches / consoler, mon corps accuse le coup. Il a ses limites, il est pas immortel. Faut dire que l'éternelle jeunesse est effectivement un état d'esprit, que le corps ne suit jamais pas toujours. 

 

Revenons donc à mon miroir, ce saligaud, qui joue sur mes nerfs dès le matin au réveil (surtout le matin au réveil devrais-je dire). Au tout début, quand Axel avait quelques mois, c'était tout juste des cernes, pas méchants, à peine visibles, qui étaient sous mes yeux.

 

Mais Axel était loin d'être un bébé terne. Axel était un bébé et est devenu un enfant éveillé dans tous les sens du terme. Il adore jouer, jour et nuit, mais la nuit surtout. Il adore nous bousculer sur notre lit, de préférence au moment où nous sommes sur le point de sombrer dans le coma sommeil. 

 

Puis Maya est venue, et les nuits blanches continuent.

 

Du coup, les cernes se voyaient de plus en plus, et me narguaient tels les squatters d'un immeuble pas désinfecté.

 

Panique à bord quand l'amie (esthéticienne de son état) d'une amie croisée par hasard m'a dit de but en blanc que mes cernes se sont mus en poches. L'image de deux pélicans sous mes yeux sont venus me hanter depuis ce jour.

 

Mais paraît qu'y a un remède à çà. Inutile de vous dire que je suis preneuse. Car inutile de vous dire aussi que je me suis ruée comme une affamée sur un bout de gâteau dans les rayons cosmetiques, rayons devant lesquels je passe dédaigneuse depuis (comme quoi il faut jurer de rien, jamais).

 

On m'a conseillé le roll-on eye de Garnier, paraît que c'est assez efficace. Et j'ai acheté donc. Et essayé donc. Et c'est vrai, c'estpas un remède miracle car çà prend quand meêm du temps, mais çà fait l'affaire.

 

Essayez et venez m'en dire du bien ... ou du mal d'ailleurs.

 

garnier.JPG

 

 

Publié dans Cosmetic - cosmetoc

Commenter cet article

La Brunette 20/06/2011 10:41


Ah d'accord... je pensais que ça prenait juste quelques heures. lol !


Sally 20/06/2011 13:38



Non malheureusement :-(



La Brunette 19/06/2011 15:39


Ca fait plusieurs fois que j'en entends parler et je commence à me dire qu'il faudrait que je m'y mette ! Tu veux quoi par "ça prend du temps" ? Parce que j'avoue que certains matins, j'aimerais
bien ne pas me maquiller mais quand je vois ma tête de fatiguée, je fais un effort.


Sally 20/06/2011 07:25



Je veux dire par là que c'est seulement au bout d'une semaine ou 10 jours que les résultats commençent à être visibles. Mais je suppose que çà dépend aussi de l'état de tes cernes; parce que les
miennes étaient déjà dison en stade avancé