Dur dur d’être des enfants dans l’avion …

Publié le par Sally

  avion.JPG

 

Je vous disais qu’il était dur d’être une poussette à Paris. Mais je me demande aussi si les enfants sont vraiment les bienvenus à bord d’un avion ?

 

Bien sûr, il y a les produits pour enfants, les repas pour enfants, les jeux, les jouets, qui sont sensés fidéliser les passagers avec enfants, mais en réalité, quel est le niveau de tolérance d’enfants sur un vol commercial ?

 

Il y a deux ans, je suis partie à l’étranger avec Axel, alors âgé de 11 mois. J’étais soucieuse sur le déroulement de ce vol puisque c’était la première fois qu’Axel allait faire un vol aussi long (10 heures d’avion). Comment- va-t-il réagir, trouvera-t-il facilement le sommeil, comment se passera le repas à bord … Autant de questions qui me taraudaient les quelques jours d’avant le vol.

 

Le décollage était prévu à 21h00, c’est-à-dire que l’heure du coucher était déjà largement dépassée. Axel dormait déjà quand on est montés dans l’avion.

 

A la vue du bébé dans mes bras, les hôtesses de l’air ont eu l’air faussement gentilles, mais j’ai bien vu qu’elles étaient en réalité embêtées. Un bébé, çà allait être du boulot, du vacarme, des plateaux repas renversés et toussa.

 

Puis, comme on embarquait en priorité, nous étions parmi les premiers installés. Une dame cherchait son siège et croyait que c’était celui voisin du mien. En voyant Axel, elle a fait une petite grimace et n’arrêtait pas de se tourner à gauche à droite, certainement pour voir s’il restait des sièges libres et s’il allait être possible de changer. Une hôtesse s’approchait d’elle et lui disait qu’elle se trompait de siège. Là, je pouvais toucher du doigt son soulagement. Elle donnait le sentiment d’échapper de l’enfer. Elle a changé de siège sans demander son reste.

 

Une autre dame arrivait, la vraie titulaire du siège à côté du nôtre. En voyant Axel, elle a fait une énorme grimace et marmonnait entre ses lèvres. Elle aussi regardait autour s’il restait des sièges libres. Elle a fait un grand signe à l’hôtesse de l’air et a murmuré quelque chose. L’hôtesse de l’air lui a trouvé un siège de libre et lui a demandé de la suivre. La dame, en souriant pour la première fois, et au comble de l’hypocrisie, me demandait « Quel âge il a ? ». J’ai répondu machinalement, et sans un sourie « 1 an ». Elle est partie rejoindre son siège providentiel.

 

Axel dormait profondément durant tout le vol.

 

C’est à la descente de l’avion que çà se corsait un peu. Il avait mal aux oreilles et pleurait très fort. Les hôtesses se relayaient pour l’aider – en mettant des tasses contenant un tissu chaud sur les oreilles –. Axel se calme instantanément, mais en pleine descente, ses oreilles lui refont mal. Après quelques va-et-vient, l’une des hôtesses me dit avec un ton un brin irrité « Donnez-lui le sein ! ». Mais depuis le début de la descente, je proposais le sein à Axel, mais il le refuse, je ne vais quand même pas le plaquer de force sur ma poitrine !

 

Au final, Axel était très sage durant tout le vol. Le seul incident était ses oreilles qui lui faisaient mal, et encore çà n’a duré que lors de la descente – 10 minutes maximum – mais çà m’a valu des regards peu amènes.

 

A quand les cabines pour familles avec enfants dans les avions ? Ou tout simplement, quand est-ce qu’on acceptera les enfants comme des passagers à part, avec toutes leurs particularités ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Z'histoires de maman

Commenter cet article

fleur 05/09/2011 10:10


les gens ont de moins en moins de patience et ont zéro tolérance pour les autres alors les enfants je ne t'en parle même pas..Ton bébé a été un ange, tu peux être fière de lui!


Sally 05/09/2011 15:46



Je le suis et je lui ai fait savoir !



Eurêka 31/08/2011 22:15


pas evident en effet, nous sommes allés à londres avec un de 3 ans et l'autre de 4 ans, c'etait du sport mais ça s'est bien passé dans l'ensemble


Sally 01/09/2011 08:37



C'est le mot : du sport !!



anaisl57 31/08/2011 15:22


Oh je suis 100/100 d'accord! j'ai pris l'avion pour aller a Londres et ma fille a beaucoup pleuré...au décollage a l'atterissage mais aussi pendant le vol. J'ai bien vu les regards critique des
gens autour...En plus l'avion a été bloqué au sol, ma fille n'arrivait pas a s'endormir, ça a vraiment été difficile


Sally 01/09/2011 08:36



Je comprends ce que tu as enduré !



lexou 31/08/2011 15:06


pour de nombreuses personnes qui n'ont pas d'enfants il faudrait que ce soit des poupées, et ca n'encourage pas les familles à voyager c'est bien dommage!!


Sally 01/09/2011 08:35



C'est un tel stress de prendre l'avion avec des enfants !



Lily2B 31/08/2011 12:30


Les gens sont égoïstes, d accord un bébé ça fait du bruit etc ... mais ça reste quand même une personne !
10 minutes de pleurs ce n est rien du tout, il a été super sage.
Bises


Sally 01/09/2011 08:34



On pourrait croire qu'à partir du moment où ce ne sont pas les nôtres, les enfants sont infernaux !!