Axel a-t-il peur de grandir ?

Publié le par Sally

cineaqua.JPG

Axel à Cinéaqua

 

« Il a peur de grandir », m’a indiqué doctement une amie psychologue à qui j’ai parlé d’Axel.

 

Entre moi et Axel, depuis qu’il est né et avant la naissance de Maya, c’était fusionnel. Trop fusionnel selon l’avis de beaucoup. Avis que j’ai fini par partager, après m’être défendue bec et ongles comme une malade et bagarrée avec la moitié des membres de ma famille.

 

J’avoue aujourd’hui que c’est vrai que je l’ai peut-être un peu (beaucoup, passionnément) gâté. Là où j’aurais du faire preuve d’autorité, j’ai montré trop d’indulgence et un peu de laxisme. Là où j’aurais dû être une maman aimante comme il faut, j’étais une maman poule. Là où j’aurais dû le lâcher un peu, je l’ai trop couvé l’isolant ainsi des autres.

 

Du coup, Axel et moi sommes devenus dépendants de l’affection l’un de l’autre. Et à partir du moment où l’excès s’installe, çà ne peut que faire du mal à l’un comme à l’autre.

 

Axel a en effet eu du mal à être autonome, et n’allait que rarement vers les autres. De plus, cette situation lui a posé des problèmes à l’école car n’ayant que très peu confiance en lui-même, il a tout simplement décidé de ne pas travailler durant l’année scolaire.

 

Durant un an, on essayait de rectifier le tir, moi en étant une maman raisonnable dans tous les domaines, en le sevrant par rapport à moi, en lui donnant petit à petit confiance en lui en le « lâchant » un peu.

 

D’un autre côté, comme nous n’avons eu que l’avis d’un professionnel, je me demande s’il y a autre chose, car nous avons trouvé qu’Axel évolue très peu au niveau du langage, et à certains moments, nous avons même trouvé qu’il régressait. On a mis çà sur le compte de ma deuxième grossesse qui l’a peut-être troublé, mais en même temps, le problème reste entier pour moi puisqu’on peut dire maintenant qu’il a raté son année scolaire (la Petite Section).

 

Il est complètement à la traîne par rapport aux autres élèves, il ne joue pas avec eux, il refuse de faire les exercices d’écriture. Mais le plus étrange c’est qu’il répète ce qu’ils font en classe une fois arrivé à la maison.

 

Du coup, je ne sais plus que penser. Et je ne sais pas qui consulter : un autre psychologue ? un psychomotricien ? (on m’a dit que non puisqu’il n’a aucun problème de motricité), un orthophoniste ? (je pense que non puisqu’il n’a pas de problème de prononciation mais vraiment d’évolution de langage, de vocabulaire).

 

Aurait-il vraiment peur de grandir comme l’a indiqué notre amie ? Elle m’a expliqué qu’étant fusionnel avec moi, il avait peut-être peur que je n’allais plus l’aimer autant s’il grandissait, et qu’il se sentait en sécurité dans son monde de bébé.

 

J’avoue ne plus savoir que en penser et tant que je n’arriverai pas à mettre un nom sur ce qu’il a, je ne serai jamais tranquille.

 

Avez-vous déjà vécu ce genre de problème avec vos enfants, et qu’est-ce que vous avez fait, qui vous avez consulté ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Z'histoires de maman

Commenter cet article

lillyrose 08/07/2011 13:40


je verrais plutôt un pédo psychiatre qu'une psychologue, ils sont en général beaucoup plus pointus sur le sujet.